Aide et Action à la tête de la La Coalition Éducation

Publié dans Actualités

Crédit photo : Franck Vogel

Depuis le 1er janvier 2021, Aide et Action est le chef de file de la Coalition Education. Un groupement de 20 acteurs de la société civile – syndicats, ONGs, associations, mouvements d’éducation populaire –  qui défend le droit à une éducation inclusive et équitable de qualité pour toutes et tous. 

Un nombre croissant d’enfants a aujourd’hui accès à l’éducation. Toutefois, plus de 258 millions en sont toujours exclus, notamment parmi les plus vulnérables, et 1 enfant sur 6 ne sait pas lire une simple phrase même après plusieurs années passées sur les bancs de l’école. Le gouvernement français a fait de l’éducation une de ses priorités. Néanmoins des fossés continuent de persister entre les intentions affichées par la France et la réalité de sa politique internationale. L’aide à l’éducation reste insuffisante et est gonflée par la comptabilisation de dépenses contestables. Par ailleurs, le soutien de la France à des acteurs privés éducatifs à but lucratif n’est pas conforme aux standards internationaux et met à mal le droit à l’éducation. 

Origine et naissance

Afin que le gouvernement se saisisse mieux des enjeux en matière d’éducation, les organisations de la société civile française, spécialisées dans la défense du droit à l’éducation, ont ressenti le besoin de s’unir pour faire entendre leurs voix. Six organisations de la société civile françaises, parmi lesquelles Aide et Action, Handicap International, La ligue de l’enseignement, Plan International France, SNUipp-FSU et Solidarité Laïque se sont donc unis dès 2014 au sein d’une coalition nationale unifiée :  La Coalition Éducation. Celle-ci fonctionne comme une association de loi 1901. Elle est portée administrativement et financièrement par une organisation cheffe de file (Solidarité Laïque de 2015 à 2020, Aide et Action depuis janvier 2021), est pilotée par un comité de pilotage (élu pour 3 ans) et est animée par une équipe de deux salariées. 

Pour la défense du droit de tous à l’éducation

Depuis 2015, la Coalition Education n’a pas chômé. Elle a publié plusieurs rapports (« Relever les défis de l’éducation dans un Sahel en crise », avril 2019, « L’éducation : le levier pour un G7 équitable & transformatif «  en juin 2019,  et la « Consultation des jeunes d’Afrique de l’Ouest et du Centre » en juillet 2019 ), organisé des tables rondes et participé à des rencontres et sommets politiques de haut niveau ( avec notamment le Président de la République en amont de l’Assemblée Générale des Nations Unies en septembre 2018 ou encore avec  les groupes de travail officiels de la ministérielle éducation-développement du G7 2019). Chaque année, la Coalition Education publie un Observatoire de l’Aide Publique Française à l’éducation dans les pays en développement, dans laquelle elle analyse l’action du gouvernement français en faveur de l’éducation et établit une liste de recommandations pour une aide plus efficace et mieux ciblée. « La mobilisation citoyenne est la clé pour que l’éducation devienne, au-delà des discours, une priorité pour répondre aux défis du développement et faire face aux situations de crise et d’urgence, insiste Léa Rambaud, Responsable Communication et Plaidoyer de la Coalition Education. En 2019, dans le cadre du G7, sous présidence française, nous avons, par exemple mobilisé le grand public à travers une campagne d’interpellation choc «Aujourd’hui l’école est finie, mais pour 262 millions d’enfants elle n’a jamais commencé », pour dénoncer les obstacles à l’éducation dans les pays affectés par les crises afin d’interpeller les dirigeants du G7 sur la nécessité d’agir urgemment pour l’éducation. »

Une nouvelle mobilisation en 2021

Aide et Action est particulièrement fière et heureuse de reprendre aujourd’hui le chef de filât de la Coalition Education. Alors que la pandémie de la COVID-19 a sérieusement aggravé la crise mondiale que traversait déjà l’éducation et face à un risque d’explosion des inégalités et des exclusions, nous sommes conscients que 2021 se doit d’être une année de mobilisation sans précédent pour tous les acteurs et toutes les actrices de l’éducation. Face à ces nouveaux défis, la Coalition Education souhaite notamment intensifier son plaidoyer auprès des pouvoirs publics et acteurs institutionnels, renforcer encore  la société civile française et développer une expertise commune. 

« La Coalition Éducation, qui débute l’année avec un nouveau triennal et un nouveau chef de filât, ne ménagera aucun effort pour atteindre l’objectif d’une éducation pour toutes et tous et poursuivra avec plus d’intensité encore sa mission. De nombreux défis nous attendent, et nous aurons besoin de tous, afin que continue de progresser le droit de toutes et tous à une éducation de qualité ! », insiste Charles Emmanuel Ballanger, Directeur Général International d’Aide et Action, Cheffe de file de la Coalition Éducation .