Communiqué de presse – En Asie du Sud-Est, face à la menace du COVID-19, Aide et Action innove

Publié dans Actualités,Espace presse

Crédits photo : Christine Redmond/Aide et Action

Paris, le 25 mars 2020 : En Asie du Sud-Est, où Aide et Action travaille depuis 17 ans, face à la menace du COVID-19 pour les populations les plus vulnérables et marginalisées, Aide et Action, association internationale de développement par l’éducation, adapte son intervention et innove. 

En Asie du Sud-Est, comme dans le reste du monde, les populations vulnérables et marginalisées, vivant dans la pauvreté et/ou dans des zones rurales reculées, sont les plus à risque face à la pandémie mondiale actuelle de COVID-19. 

C’est pourquoi, au Cambodge, la pauvreté persistante et les niveaux élevés d’analphabétisme entravent l’accès à des informations précises sur le Coronavirus et sur les mesures préventives, Aide et Action lance une intervention en deux volets : 1. une éducation à l’hygiène et à la prévention, grâce à la diffusion de messages, audio et imprimés, en khmer ; 2. l’apprentissage à distance grâce aux technologies numériques pour pallier la fermeture des écoles. 

Ainsi, Aide et Action transforme 12 « tuk-tuk » – jusque-là utilisés comme bibliothèques itinérantes – en stations d’information mobiles. A la place des livres : du savon, de l’eau propre, des brochures et des affiches d’information sur la prévention. Des livres également, afin que les enfants puissent continuer à lire en dehors de l’école. Chaque tuk-tuk sera équipé d’un système de haut-parleurs afin que les messages de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et de l’UNICEF soient diffusés. Les bénévoles « tuk-tuk » seront formés en ligne. Pour assurer la sécurité de tous, ils porteront des vêtements de protection et les kits d’hygiène ne seront remis qu’à un seul membre de la communauté qui, à son tour, s’assurera que tous en bénéficient. Une phase pilote sera menée pendant 1 à 2 semaines dans la province de Kandal, avant de déployer le dispositif à d’autres zones rurales. Au total, 130 villages devraient ainsi être couverts. 

Par ailleurs, pour pallier la fermeture des écoles, notre association travaille à faire évoluer les solutions éducatives déjà existantes pour développer l’apprentissage à distance. Ainsi, au Cambodge, Aide et Action avait crée une application, gratuite et disponible sur les plateformes iOs et Android, proposant des livres et des jeux éducatifs – en khmer et dans les langues des minorités ethniques – aux enfants. Au cours des prochaines semaines, Aide et Action créera et partagera davantage de ressources en ligne, via cette application, pour les enseignants et les parents, afin que l’apprentissage à domicile puisse se poursuivre, au Cambodge mais aussi au Laos.

Au Vietnam, où les écoles sont également fermées nous sommes présents, dans les provinces reculées et montagneuses de Lai Chau, Lao Cai et Hoa Binh, auprès des communautés marginalisées. Aide et Action est actuellement en contact régulier avec les structures scolaires pour les soutenir dans l’accompagnement des enfants et des familles et dans la promotion de l’apprentissage à domicile. Par ailleurs, Aide et Action a signé un partenariat avec le Fonds taïwanais pour les enfants et les familles (TFCF), afin de soutenir 5 657 étudiants en leur fournissant du savon, des masques et du désinfectant.

« En ces temps incertains pour tous et partout, nous devons nous adapter rapidement. Plus que jamais, l’éducation peut contribuer à faire face à cette crise. Alors que nous adaptons les modes d’apprentissage et innovons pour d’atteindre les populations les plus vulnérables et marginalisées, la solidarité est clé. Individus, communautés, organisations et gouvernements doivent se soutenir mutuellement dans l’objectif commun d’œuvrer à un monde meilleur, post-pandémie » appelle Charles-Emmanuel BALLANGER, Directeur Général d’Aide et Action. 

Contact presse 

Anne Cassiot – anne.cassiot@aide-et-action.org – 01 55 25 70 13 – @anne_cassiot

***

Association de développement par l’éducation, Aide et Action assure, depuis 40 ans, l’accès à une éducation de qualité pour les populations les plus vulnérables et marginalisées, en particulier les enfants, les filles et les femmes, afin que toutes et tous puissent maîtriser leur propre développement et contribuer à un monde plus pacifique et durable. Parce que nous favorisons l’apprentissage tout au long de la vie, nous portons une attention toute particulière à la protection et à l’éducation de la petite enfance, à l’accès et à la qualité de l’éducation aux niveaux primaire et secondaire, ainsi qu’à la formation professionnelle et à l’insertion sociale. En fondant notre intervention sur les valeurs que sont la dignité, l’inclusion et l’intégrité, ainsi que sur les principes d’action que sont la transparence, la redevabilité et la solidarité, et grâce au soutien de nos 47 000 donateurs, nous menons plus de 70 projets en Afrique, en Asie, en Europe – et notamment en France – pour plus d’un million d’enfants, de jeunes et d’adultes.