enfants travailleurs

Contre le travail des enfants, Aide et Action développe un système de protection solide et performant en Inde

Publié dans Actualités

Crédit photo : Naïade Plante

Aujourd’hui encore, on estime que 150 millions d’enfants travaillent dans le monde, dont 115 millions exercent une activité dangereuse pour leur santé ou leur sécurité. Pour faire reculer cette injustice, à Bhopal, en Inde, Aide et Action a développé une initiative intitulée « ville sécurisée » qui repose sur un système de protection de l’enfance, solide et performant.

 

Alors que la Convention Universelle des Droits de l’enfant réaffirme le droit de l’enfant d’être protégé contre l’exploitation économique et tout travail mettant en danger sa santé, son éducation ou son développement physique, mental ou spirituel, on dénombre encore quelques 150 millions d’enfants travailleurs dans le monde, dont 115 millions exercent une activité dangereuse.

Prévenir les injustices et les risques du travail infantile

Dans le cadre de ses projets, Aide et Action sensibilise aux dangers du travail des enfants. Notre association informe parents, autorités et entrepreneurs des injustices et des risques du travail infantile, au travers de réunions ou de campagnes de sensibilisation.

En Inde, plus particulièrement, où de nombreux enfants sont susceptibles de travailler, nous avons mis en place une initiative intitulée « ville sécurisée », en partenariat avec l’UNICEF. Développée dans la ville de Bhopal, au centre du pays, celle-ci consiste à proposer un système de protection de l’enfance, solide et performant.

Renforcer les structures de protection de l’enfance

La priorité est de faire en sorte qu’aucun enfant ne soit soumis à un risque d’abus, de négligence ou d’exploitations telles que le mariage forcé, les abus (y compris le viol et la prostitution), le travail, la négligence, l’abandon, la traite, la violence et la toxicomanie. Pour cela, nous sensibilisons les communautés afin qu’elles soient équipées pour se protéger contre tout type de violation.

Mais au-delà de la sensibilisation, l’initiative « ville sécurisée » développe des mesures préventives et adaptées permettant d’apporter un soutien efficace aux enfants travailleurs qui pourront désormais être réhabilités et réintégrés plus facilement grâce au projet. Pour cela, Aide et Action s’efforce de clarifier le rôle des différents acteurs gouvernementaux en élaborant des plans stratégiques de district pour les enfants et en renforçant les structures de protection de l’enfance telles que le Département de la promotion de la femme et de l’enfant, les comités de protection de l’enfance, les commissions de la justice pour mineurs, ou encore les unités et services de police spéciale pour mineurs…