Inde, femmes masquées sortant du learning child care center

COVID-19 : Aide et Action assure le soutien des migrants indiens en détresse

Publié dans Actualités

Crédit photo : Aide et Action

En Inde, la situation des travailleurs migrants est alarmante. En raison de la crise du COVID-19, la suspension soudaine du travail et les restrictions à la circulation les plongent dans une profonde détresse sociale. Pour les accompagner durant cette période, Aide et Action assure leur approvisionnement alimentaire et défend leurs droits fondamentaux.

En Inde, le confinement imposé par le gouvernement pour lutter contre la pandémie de COVID-19 a provoqué de graves perturbations économiques et créé une détresse sociale. Les restrictions à la circulation ont plus durement frappé les plus pauvres et la suspension soudaine du travail a plongé les travailleurs migrants dans une profonde misère. Sur de nombreux chantiers, les employeurs ont même évacué de force les travailleurs et leurs familles. Une situation qui a gravement affecté leurs droits fondamentaux à la nourriture, au logement et au travail.

Défendre la cause des migrants est une priorité

À Hyderabad, où Aide et Action intervient déjà habituellement auprès de la population migrante, nos équipes ont discuté avec les propriétaires de briqueteries et de chantiers de construction et les ont convaincus de fournir un abri et une ration sèche à tous les migrants travaillant sur leurs sites. Grâce à ce travail de plaidoyer, environ 6 000 migrants, répartis au sein d’une cinquantaine de sites, bénéficient désormais de cette aide et reçoivent également une subvention hebdomadaire de 500 roupies (6 euros) de la part de leurs employeurs.

« Au départ, nous n’étions pas au courant des mécanismes de secours existants pour les migrants. Nous avons donc demandé aux ouvriers de quitter nos chantiers, explique Venkata Rao, Directeur d’une entreprise de construction à Hyderabad. Mais dans le même temps, Aide et Action qui gère habituellement une crèche dans nos locaux, nous a approchés et nous a aidés à mobiliser du matériel de secours. Nous avons alors réalisé qu’il était également de notre devoir d’aider nos travailleurs. Depuis lors, nous faisons de notre mieux pour fournir du riz, des légumes secs, des légumes et d’autres produits essentiels. »

Un soutien presque inespéré pour de nombreux migrants qui se sentaient déjà abandonnés. « Dès l’annonce du confinement, notre employeur nous a demandé de quitter le chantier, témoigne Kumar Maji, un migrant travaillant dans un four à briques à Telangana. Sans moyen de transport, il était presque impossible de parcourir les 850 km qui nous séparaient de notre village d’origine, en Odisha. Je ne sais pas ce que nous aurions fait… Grâce à Aide et Action, notre employeur a finalement changé d’avis et nous a permis de rester.»

Apporter des réponses complémentaires

Par ailleurs, Aide et Action continue de maintenir son soutien à destination des enfants des travailleurs migrants. Même si nos centres de prise en charge de la petite enfance, ont été fermés pour des raisons de sécurité, nous assurons le repas de midi et un soutien nutritionnel à tous les enfants fréquentant les centres. « Actuellement sans travail pour nourrir nos enfants, ce soutien nous aide à traverser cette période difficile », explique Meena, mère de deux petites filles.

Parallèlement à ces activités de secours, nous menons également des campagnes de sensibilisation à l’hygiène et à la santé pour prévenir la propagation du COVID-19. Des équipements de protection de base, dont des masques et des gants, ont été distribués à tous les migrants et à leurs enfants et nos volontaires continuent d’encourager la distanciation sociale et les gestes barrières.

Nos équipes ont également pris les devants concernant les problèmes rencontrés par des familles de migrants en détresse, dans d’autres parties de la ville. Un soutien psychosocial est assuré et des kits de première nécessité sont distribués aux migrants particulièrement fragiles qui nous ont été signalés soit par les communautés, soit par d’autres ONG ou encore par le service gouvernemental de soutien au COVID-19. « Nous faisons partie du groupe d’ONG qui travaille collectivement pour soutenir les migrants bloqués pendant confinement, explique Suresh Gutta, directeur régional d’Aide et Action à Hyderabad. Dès que nous recevons des informations sur des migrants en détresse, nous prenons contact avec eux et leur portons secours. »

je fais un don

Aide et Action collecte des fonds pour intervenir face à l’urgence liée au Covid-19 dans ses pays d’intervention. L’Inde illustre un exemple d’actions mises en place parmi d’autres. La crise est mondiale, le besoin aussi et la solidarité est clé.