COVID-19 : Le point sur nos activités au 23 mai

Publié dans Actualités

Crédit photo : Christine Redmond / Aide et Action

Pour protéger les populations vulnérables que nous accompagnons au quotidien, nos équipes font tout pour apporter une réponse d’urgence à la crise du Coronavirus. Chaque semaine, suivez l’évolution de nos activités en réponse à la crise du COVID-19. Voilà le point sur nos différentes interventions à date du 23 mai 2020.

Partout où cela est possible, Aide et Action mobilise tous ses moyens humains et matériels pour faire évoluer ses projets en faveur des populations les plus vulnérables. Éduquer les communautés aux mesures de prévention et leur apporter un soutien de base est notre priorité. En supplément aux activités détaillées dans notre dossier spécial, voilà les dernières évolutions :

ASIE-DU-SUD 

En Inde, Du fait de la pandémie toutes les écoles sont encore fermées. Pour garantir la continuité de l’éducation et réduire le risque d’abandon scolaire parmi les enfants vivant dans des zones rurales, Aide et Action a encouragé des groupes de mères à se mobiliser. Ces femmes font partie d’un projet mené en partenariat avec la Fondation “Transforming Rural India”, dont l’objectif est d’améliorer les résultats d’apprentissage dans les écoles primaires. Cette nouvelle initiative, développée dans l’État du Madhya Pradesh, permet d’assurer des activités éducatives auprès des enfants à domicile.
De plus, des actions spécifiques sont menées auprès des enfants migrants, particulièrement exposés en cette période. Aide et Action apporte un soutien d’urgence aux familles de travailleurs migrants au sein des briqueteries et des sites de construction à Hyderabad. Chaque famille a reçu des kits de première nécessité, contenant de la nourriture et des produits d’hygiène. Les enfants ont reçu un soutien nutritif adapté. Tous ont été sensibilisés aux précautions liées au COVID-19. Ainsi, plus de 16 000 personnes ont été soutenues par ces activités.

ASIE DU SUD-EST

Au Cambodge, notre dispositif d’installation de stations de lavage de mains dans les villages reculés s’étend à la Province de Kampong Thom, il va concerner 200 nouveaux villages et va permettre la mise en place 400 stations. A Phnom Penh, la centaine de familles que nous soutenons ont pu bénéficier ce mois encore de notre distribution de riz, de livres et de savons.
Au Laos, la réouverture des écoles a eu lieu le 18 mai. Dès le mois de juin, Aide et Action fournira plus de 9600 masques et environ 1000 savons au sein des écoles partenaires.
Au Vietnam, suite au retour en classe des élèves, 1500 savons et 61 bouteilles de désinfectant ont été livrés à 3 écoles primaires dans 3 communes de Tien Phong, Doan Ket et Vay Nua, dans le district de Da Bac. Des brochures sur le lavage des mains et les mesures à prendre à la maison, comme à l’école, contre les maladies infectieuses ont également été distribuées à tous ces enfants. Par ailleurs, 5 400 kilos de riz ont été distribués auprès de 360 familles pauvres avec enfants. Ces familles en particulier et les populations locales ont récemment été touchées par différents types de catastrophes naturelles, ainsi, notre soutien a été rapidement apprécié.

AFRIQUE

La situation sanitaire se dégrade encore avec une augmentation du nombre de cas. Mais malgré cela, les états continuent le déconfinement progressif (ouverture des écoles, des marchés, fin du couvre-feu…).
Au Bénin, dans le cadre du projet d’Appui à la gouvernance aux initiatives relais pour une éducation de qualité, Aide et Action a signé une convention avec trois radios communautaires et la radio scolaire pour la diffusion des contenus pour les classes d’examen. 80 écoles sont bénéficiaires de ce programme permettant ainsi à 960 élèves en classe d’examen de suivre les cours à la radio.
En Guinée, grâce à un partenariat avec la fondation Orange, Aide et Action distribué 80 kits sanitaires composés de 160 seaux, 80 supports, 720 savons et 120 bidons d’eau de Javel. Ceux-ci ont été remis aux centres et postes de santé de Dabiss, Walya, Kenende Lory et Kataly. 
Au Togo, des kits de protection composés de gel hydro alcoolique, de laves mains et de savon sont mis à la disposition de 11 communautés, au nord du pays. 
À Madagascar, des sessions de sensibilisation communautaires ont été organisées en malagasy (langue nationale) et d’autres ont été organisées directement au sein de 60 écoles.

EUROPE

En France, une campagne de collecte d’urgence a été mise en place pour soutenir nos activités sur le terrain. 

Pour mettre en place toutes ces actions urgentes et pour adapter au mieux nos projets à cette situation d’urgence, nous avons plus que jamais besoin de nos plus fidèles soutiens pour nous aider !

je fais un don

Pour rester informés de nos différentes activités liées à la crise actuelle, vous pouvez nous suivre et nous soutenir sur les réseaux sociaux : Facebook et Instagram