Une femme

“La qualité de l’éducation laisse à désirer”

Publié dans Éducation

Au cours de ces dix dernières années, la pauvreté et les problèmes sociopolitiques ont beaucoup affecté le système éducatif haïtien. Près d’un tiers des enfants en âge d’aller à l’école n’y vont pas. Ceux qui y vont n’arrivent pas à terminer le cycle primaire et abandonnent l’école très tôt. D’autre part, les enfants qui ont la chance de poursuivre leurs études, reçoivent pour la plupart une éducation dont la qualité laisse à désirer.

Il faut mettre en place des structures pouvant favoriser l’accès à l’éducation à tous les enfants, développer des stratégies visant à garder les enfants à l’école au moins jusqu’au premier cycle du secondaire, améliorer la qualité de l’éducation et former les maitres, améliorer leurs conditions de travail. Pour favoriser l’accès de tous à l’éducation, l’Etat devrait non seulement assurer la prise en charge de l’éducation mais aussi d’adopter la décentralisation éducative. Parce que de nos jours, on a tendance d’oublier ceux qui vivent dans les zones reculées qui souffrent aujourd’hui d’un taux d’analphabétisme important.