En Asie du Sud-Est, Aide et Action utilise l’éducation pour
 faire face à la crise du COVID-19

Publié dans Actualités

Crédits photo : Christine Redmond/Aide et Action

Alors que le monde fait front commun face à la pandémie mondiale de COVID-19, jamais les notions de communauté et de solidarité n’ont semblé plus importantes. L’organisation internationale de développement Aide et Action est à la pointe de cet appel à la solidarité, identifiant de nouvelles façons d’utiliser l’éducation pour répondre à la crise.

Partout dans le monde, les établissements d’enseignement ont fermé leurs portes, laissant actuellement plus d’un milliard d’enfants non scolarisés. En Asie du Sud-Est, où Aide et Action travaille depuis 17 ans, les enfants les plus vulnérables et marginalisés, vivant dans la pauvreté et dans des zones rurales reculées, sont ceux qui risquent d’être les plus impactés. Face à cette situation, Aide et Action lance un programme à deux volets : une éducation à l’hygiène immédiate grâce à la diffusion de messages audio et imprimés et l’apprentissage à distance grâce aux technologies numériques.

Des tuk-tuk transformés en stations sanitaires

Au cours des prochains jours et semaines, Aide et Action convertira ses tuk-tuk – jusque-là utilisés en tant que bibliothèques mobiles – en stations d’information. Chacun des 12 tuk-tuks de l’organisation sera vidé de ses livres habituels et rempli de stocks de savon, d’eau propre et de brochures et affiches d’information sur les pratiques qui permettent d’empêcher la propagation du COVID-19. En plus de cela, Aide et Action laissera un stock de livres d’histoires pour les enfants afin qu’ils aient la possibilité de lire en dehors de l’école. On estime que 130 villages seront ainsi atteints dans les semaines à venir.

Le mercredi 25 mars 2020, tous les bénévoles d’Aide et Action exploitant les tuk tuks recevront une formation en ligne sur la sécurité avant de commencer le projet. Une phase pilote sera menée pendant 1 à 2 semaines dans la province de Kandal avant de se déployer dans d’autres provinces. Pour assurer la sécurité de la communauté et des bénévoles, les volontaires porteront des vêtements de protection et le matériel ne sera remis qu’à un seul membre de la communauté qui, à son tour, se mobilisera pour s’assurer que toute la communauté y a accès. Chaque tuk-tuk sera équipé d’un système de haut-parleurs afin que les messages puissent être diffusés en mettant l’accent sur la distanciation sociale.

Des applications mobiles pour l’apprentissage à distance

Au Cambodge, la pauvreté persistante et les niveaux élevés d’analphabétisme limitent l’accès à des informations précises sur la crise et sur les mesures préventives. Aide et Action soutient que l’éducation est le meilleur moyen de faire face à cette urgence et diffusera du matériel imprimé et audio en khmer, la langue nationale du Cambodge, pour partager des messages provenant des sources fiables que sont l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et l’UNICEF.

S’exprimant lors d’une conférence de presse à Genève le 20 mars 2020, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS, a déclaré que «la solidarité est la clé pour vaincre le COVID-19». Depuis près de quarante ans, Aide et Action appelle à la solidarité pour faire face aux menaces qui pèsent sur les droits des enfants dans le monde. 

En plus de fournir des fournitures essentielles, notre association travaille à faire progresser les applications éducatives existantes pour développer l’apprentissage à distance et des stratégies plus flexibles. Au Cambodge, l’application créée par Aide et Action est disponible gratuitement sur les plateformes iOs et Android et offre aux enfants l’accès à des livres et à des jeux éducatifs en khmer et dans les langues des minorités ethniques. Au cours des prochaines semaines, l’organisation examinera comment créer davantage de ressources en ligne pour les enseignants et les parents afin de permettre l’apprentissage à domicile au Cambodge et au Laos.

La solidarité reste un objectif clé

Au Vietnam, où les écoles restent également fermées, nous travaillons, dans les provinces reculées et montagneuses de Lai Chau, Lao Cai et Hoa Binh, avec des communautés marginalisées. Aide et Action est en contact régulier avec les écoles pour les soutenir dans l’accompagnement des enfants et des familles et dans la promotion de l’apprentissage à domicile. Au niveau de l’école primaire, les enseignants partagent les plans de cours avec les enfants et contrôlent régulièrement via des appels téléphoniques ou les réseaux sociaux. Notre organisation est heureuse d’avoir établi un partenariat avec le Fonds taïwanais pour les enfants et les familles (TFCF), afin de soutenir 5 657 étudiants pendant cette crise en leur fournissant du savon, des masques et du désinfectant.

En ces temps incertains pour tous, nous devons nous adapter rapidement. Aide et Action estime que maintenant, plus que jamais, l’éducation a le potentiel de changer le monde. Alors que l’organisation réinvente les moyens d’apprentissage et trouve les meilleurs moyens d’atteindre les populations les plus vulnérables du monde, la solidarité reste un objectif clé où les individus, les communautés, les organisations et les gouvernements doivent se soutenir mutuellement dans l’objectif commun de créer un monde meilleur, post-pandémie.

Je fais un don

Aide et Action collecte des fonds pour intervenir face à l’urgence liée au Covid-19 dans ses pays d’intervention. Le Cambodge illustre un exemple d’actions mises en place parmi d’autres. La crise est mondiale, le besoin aussi et la solidarité est clé.