En Inde, nos bénévoles sensibilisent les travailleurs migrants sur le Coronavirus

Publié dans Actualités

Crédit photo : Sandrine Assouline

En Inde, en raison du confinement généralisé dû à la pandémie de Coronavirus, des milliers de travailleurs migrants se retrouvent bloqués sur les sites où ils étaient venus travailler, loin de leurs familles, de leurs foyers et désormais sans aucune activité génératrice de revenus. Aide et Action qui intervient quotidiennement auprès de ces populations, a décidé d’agir à leurs côtés.

Avant le confinement déclaré à l’échelle nationale pour freiner la propagation du Coronavirus, en Inde, nos bénévoles et les animateurs de nos centres d’accueil et d’apprentissage destinés aux enfants ont mené des programmes de sensibilisation pour les travailleurs migrants. Ceux-ci consistaient à alerter les populations sur les mesures de précaution, le respect d’une distance sociale, l’hygiène personnelle et le maintien des conditions de vie propres etc. 

L’initiative a concerné 2 600 travailleurs migrants, 600 enfants et 50 propriétaires de chantiers couvrant les villes de Bhopal, Bhubaneswar, Chennai, Hyderabad, New Delhi et Patna. Les parents et les enfants ont été encouragés à signaler immédiatement des symptômes tels que l’essoufflement, la toux, le rhume et la fièvre observés chez quiconque sur le lieu de travail. 

Maintenir le contact

Malgré la suspension de nos activités habituelles, nos équipes continuent de prendre contact avec les communautés par le biais de téléphones portables et effectuent même des visites périodiques, si nécessaire, sur les lieux de travail pour évaluer la situation et aider les enfants en cas d’urgence. 

L’alimentation, la vaccination et les soins de santé pour les enfants et les femmes sur les lieux de travail sont heureusement pris en charge par les agences gouvernementales, grâce aux liens de confiance que nous avons tissés avec elles. Nos volontaires qui se trouvent dans les régions d’origines des travailleurs migrants, assurent également le suivi de leur retour et les inscrivent dans des centres de quarantaine locaux.

Un travail de plaidoyer en cours

Une note sur les vulnérabilités des travailleurs migrants dans les situations d’urgence de type Covid-19 et les actions possibles pour assurer leur sécurité a été soumise à Office national d’évaluation des catastrophes de l’Odisha (OSDMA).

Aide et Action est également en train de créer une communauté virtuelle de 300 volontaires couvrant 150 villages dans 4 districts. Grâce à cette plateforme, des informations exactes et en temps réel sur la population migrante, le statut des migrants après leur retour et les détails de leurs conditions de vie seront collectées, enregistrées et transmises auprès de l’administration gouvernementale.

bouton de don

Aide et Action collecte des fonds pour intervenir face à l’urgence liée au Covid-19 dans ses pays d’intervention. L’Inde illustre un exemple d’actions mises en place parmi d’autres. La crise est mondiale, le besoin aussi et la solidarité est clé.