À l’occasion de la journée internationale des personnes handicapées, célébrée le 3 décembre, Aide et Action défend l’idée d’une éducation inclusive où chaque enfant doit être pris en compte grâce à un accueil adapté au sein des écoles.

Handicap : Aide et Action défend l’idée d’une éducation inclusive

Publié dans Actualités,Plaidoyer

À l’occasion de la journée internationale des personnes handicapées, célébrée le 3 décembre, Aide et Action défend l’idée d’une éducation inclusive où chaque enfant doit être pris en compte grâce à un accueil adapté au sein des écoles.

« Le handicap fait partie de la condition humaine – pratiquement tout le monde, à un moment ou l’autre de la vie, aura une déficience temporaire ou permanente et ceux qui parviendront à un âge avancé connaîtront des difficultés fonctionnelles croissantes. Le handicap est complexe et les interventions pour en surmonter les inconvénients sont multiples et générales, variant avec le contexte. » Voilà ce qu’énonce le Rapport mondial sur le handicap, produit conjointement en 2011 par l’Organisation mondiale de la Santé et la Banque mondiale.

95 millions d’enfants atteints de handicap dans le monde

Bien que cette problématique soit globale, elle est pourtant encore mal prise en compte. Même si de nombreux pays ont commencé à prendre des mesures pour améliorer la vie des personnes atteintes de handicap, il reste encore beaucoup à faire. On estime que plus d’un milliard de personnes vivent avec un handicap, sous une forme ou une autre, soit environ 15 % de la population mondiale. Le handicap touche de manière disproportionnée les populations vulnérables. Les résultats de l’enquête sur la santé dans le monde indiquent, en effet, une plus forte prévalence dans les pays à faible revenu que dans les pays à revenu élevé. 

Parmi les personnes atteintes par le handicap, on compte 95 millions d’enfants, dont 13 millions ayant un « handicap sévère ». Ils constituent l’un des groupes les plus marginalisés et exclus de la société, y compris à l’école. Or, pour Aide et Action, aucun enfant ne doit être privé de son droit à l’éducation. Chacun doit, au contraire, être accompagné avec une prise en compte réelle de ses besoins.


Développer une prise en charge adaptée

« La probabilité pour les enfants handicapés d’être scolarisés, de rester et de progresser dans le système scolaire est plus faible que pour les autres. On retrouve des cycles éducatifs inachevés dans toutes les tranches d’âges […], précise le Rapport. L’intégration des enfants handicapés dans le système éducatif suppose d’apporter des modifications au système lui-même et aux écoles. Le succès des systèmes éducatifs inclusifs dépend largement de la volonté d’un pays d’adopter une législation adéquate, de fournir des orientations politiques claires, d’élaborer un plan d’action national, de développer les infrastructures et les capacités pour la mise en œuvre et d’allouer les financements adéquats sur le long terme. Garantir aux enfants handicapés les mêmes normes d’éducation qu’aux autres enfants, suppose souvent d’augmenter les financements. »

Donner l’opportunité aux enfants atteints de handicap d’apprendre et de se construire une autre vie, mais également de réintégrer la société et les systèmes scolaires font partie des objectifs poursuivis par Aide et Action. Notre organisation développe donc au Cambodge, en Chine ou encore en Inde des offres éducatives adaptées à ces enfants  telles que des classes intégrées où les enfants bénéficient de méthodes d’enseignement spécifiques grâce auxquelles ils peuvent espérer réintégrer le parcours scolaire classique. La création d’un milieu d’apprentissage inclusif est essentielle afin que tous les enfants, sans exception, puissent étudier et réaliser pleinement leur potentiel.