Hanh, l’entrepreneure qui brise les stéréotypes de genre au Vietnam

Publié dans Actualités

Crédit photo : Tày Indigo

En fondant son entreprise de tourisme et de promotion d’artisanat local, la jeune Hanh a déjoué les stéréotypes de genre. Grâce à Aide et Action, elle a acquis les compétences nécessaires et elle a même été capable de s’adapter face à la pandémie de COVID-19.

Dans la petite ville rurale pittoresque de Sapa, nichée dans les montagnes de la province de Lao Cai, au nord du Vietnam, l’entrepreneure de 27 ans Lo Thi Hanh brise les stéréotypes de genre qui condamnent généralement les femmes rurales, en particulier celles des groupes ethniques minoritaires, à occuper des rôles domestiques non rémunérés.

Comme beaucoup de filles de son village, Hanh a abandonné l’école à l’adolescence pour se marier et fonder une famille. Mais, une fois que son fils a commencé à fréquenter l’école, Hanh a commencé à imaginer une vie pour elle-même en dehors de la maison. Elle s’est mise à promouvoir la culture Tay en proposant des visites guidées et des séjours chez l’habitant dans son village ainsi qu’en valorisant l’artisanat local.

Créer de meilleures opportunités pour les femmes

La mère et la grand-mère de Hanh n’ont jamais eu l’occasion de recevoir une éducation, comme les autres femmes de la communauté. Hanh a donc voulu créer de meilleures opportunités économiques pour les jeunes générations en générant du tourisme dans son village et, ainsi, des revenus pour les habitants.

Lorsque la pandémie de COVID-19 est survenue et a provoqué la fermeture de son entreprise, Hanh s’est concentrée sur l’introduction du tissu indigo, typique de sa communauté, sur un nouveau marché et à insuffler de la modernité dans la tradition en vendant les tissus teints sur les réseaux sociaux tels que Facebook et Instagram. « Il est difficile même pour un homme issu d’une minorité ethnique de créer une entreprise, alors je ne vous parle pas d’une femme comme moi, dit-elle. Mais rien ne peut m’empêcher de suivre mon rêve. » En septembre 2019, Hanh a fondé la coopérative Muong Bo Xanh et a rejoint le projet de formation professionnelle d’Aide et Action en février 2020 pour acquérir de nouvelles compétences et recevoir un mentorat.

Soutenir les entrepreneurs des minorités ethniques 

Avec le soutien de HSBC, notre projet d’incubateur dans les provinces de Lao Cai et Hoa Binh est conçu pour aider les entrepreneurs des minorités ethniques, comme Hanh, à créer leur propre entreprise. L’incubateur encourage les jeunes, et en particulier les femmes, à explorer de nouvelles options et opportunités en dehors des carrières traditionnelles afin qu’ils puissent réaliser leurs aspirations entrepreneuriales.

Actuellement, Hanh compte 20 membres dans la coopérative et, en plus de créer et de vendre des produits Indigo tels que des sacs, des rideaux, des housses de coussin, des vêtements et plus encore, elle cultive et vend également des légumes et des récoltes. Nous espérons que de nombreuses autres jeunes femmes des minorités ethniques pourront profiter de notre soutien pour s’extraire des rôles domestiques et se construire une vie professionnelle. Ainsi, elles contribuent au développement du Vietnam sur le long terme.