Journée mondiale du livre : la lecture comme rempart face au COVID-19

Publié dans Actualités

Crédit photo : Christine Redmond

Alors que plus d’1,5 milliard d’écoliers et d’étudiants sont actuellement privés d’éducation dans le monde en raison de la crise du COVID-19, la Journée mondiale du livre, célébrée le 23 avril, prend un sens particulier. Pour Aide et Action, l’accès aux livres et à la lecture est une priorité relevant du droit fondamental à l’éducation de chaque individu. Découvrez comment nous essayons de le garantir malgré ce contexte difficile.

« Aujourd’hui plus que jamais, alors que la plupart des écoles du monde sont fermées et les populations confinées, le pouvoir des livres doit permettre de combattre l’isolement, renforcer les liens entre les personnes et élargir nos horizons, tout en stimulant notre esprit et notre créativité », voilà ce que précise l’UNESCO à l’occasion de la Journée mondiale du livre, célébrée le 23 avril.

Les nouvelles technologies complètent positivement l’éducation

En effet, en cette période difficile où 1,5 milliard d’enfants et de jeunes sont privés d’éducation du fait des fermetures d’établissements scolaires, soit plus de 91% de la population apprenante mondiale, la lecture apparaît comme un rempart contre la rupture scolaire. Au Cambodge, par exemple, nos activités se concentrent actuellement sur l’utilisation des technologies numériques pour permettre aux enfants marginalisés d’avoir accès aux livres pendant la crise du Coronavirus.

Au cours des huit dernières années, Aide et Action a adopté les technologies de l’information et de la communication (TIC) dans son travail en faveur de l’éducation. Suite aux recommandations de l’UNESCO qui les qualifie comme ayant « le pouvoir de compléter, d’enrichir et de transformer positivement l’éducation », nos équipes ont intégré des technologies inclusives pour offrir une éducation de qualité dans la plupart de nos projets. En 2013, le projet Khmer LEARN a été mis en œuvre afin de permettre l’amélioration des normes de lecture, d’apprentissage et d’enseignement au Cambodge. Deux ans plus tard, celui-ci a même été récompensé par le ministère de la poste et des télécommunications du pays.

330 000 utilisateurs de notre application mobile 

Aujourd’hui, alors que l’épidémie de Coronavirus fait rage, Aide et Action réfléchit à de nouvelles façons de s’appuyer sur ce projet pour aider les personnes touchées. À ce jour, l’application a été téléchargée par 330 000 utilisateurs à travers le Cambodge et compte 1 000 nouveaux utilisateurs chaque jour. En proposant plus de 1 000 titres de livres numériques pour enfants, en khmer et dans les langues des minorités ethniques, l’application offre un accès gratuit aux livres à travers le pays. Des livres audios et des jeux éducatifs sont également disponibles. Pour diversifier le contenu proposé, des sessions quotidiennes de narration ont également été mises en ligne. 

Mais la recherche de nouveau contenu n’est pas seulement destinée aux enfants. Aide et Action a également travaillé sur une plate-forme spécialement destinée au personnel, aux partenaires, aux enseignants et aux parents, afin de leur apprendre à utiliser les technologies pour éduquer les enfants et faciliter l’apprentissage à la maison. 

« Notre projet révolutionne les habitudes de lecture en offrant un accès gratuit à des centaines de livres électroniques en khmer ainsi qu’à d’autres langues pour les enfants, les adolescents et les adultes cambodgiens, précise Samphors Vorn, directeur national d’Aide et Action Cambodge. Grâce à l’utilisation de cette technologie, l’accès limité aux livres traditionnels au Cambodge est surmonté de manière efficace et enthousiasmante. » 

Cependant, nous avons conscience que la disponibilité d’Internet et des appareils varie considérablement d’une famille à l’autre, tout comme la disponibilité d’espace où les étudiants peuvent étudier et apprendre. L’utilisation des TIC pour l’éducation qui peut aussi être source d’inégalités, n’est bien sûr qu’une des approches d’Aide et Action.

La lecture comme moyen d’information et de protection

Notre principale mission est évidemment d’assurer l’accès à une éducation de qualité pour toutes et tous. C’est pourquoi, en Inde, nos équipes se préoccupent également des populations marginalisées en garantissant leur accès à la lecture en ce qui concerne les informations sanitaires de base. Les réserves de Bandipur et de Mudumalai au Karnataka et au Tamil Nadu abritent de nombreux groupes ethniques, parlant chacun dans leur langue locale. Pour s’assurer que les mesures préventives liées au COVID-19 atteignent ces communautés, Aide et Action a traduit du matériel de communication d’information dans leurs langues.

En effet, en l’absence de vaccin, l’accent strict mis sur la distanciation sociale et d’autres mesures d’hygiène sont les seuls moyens disponibles pour empêcher la propagation du virus. Dans ce contexte, la quantité et la nature des informations disponibles sont en constante évolution et toutes ne parviennent pas jusqu’au communautés ethniques. « Grâce à Aide et Action, nous avons reçu des dépliants sur la sensibilisation au COVID 19 en Kaadu-Kurumba, explique Geetha, une adolescente qui vit dans la colonie tribale de Melukamanahally. L’information est très utile pour nous tous. J’ai pu comprendre les précautions nécessaires pour nous protéger du Coronavirus. Je vais maintenant expliquer cela à nos aînés et à nos jeunes au sein de la communauté. » Ce matériel d’éducation sanitaire dans les langues locales bénéficiera à 4 400 personnes résidant dans des zones reculées où nous intervenons habituellement pour améliorer la qualité de l’éducation.

bouton de don

Aide et Action collecte des fonds pour intervenir face à l’urgence liée au Covid-19 dans ses pays d’intervention. Le Cambodge et l’Inde illustrent des exemples d’actions mises en place parmi d’autres. La crise est mondiale, le besoin aussi et la solidarité est clé.