Dessin envoyé par un enfant parrainé par Aide et Action à son parrain ou à sa marraine

Le parrainage: plus qu’un simple courrier!

Publié dans Actualités,Éducation

 

Il y a douze ans, dans le magazine Aide et Action, nous écrivions : « Si 3 fois par an, les enfants écrivent à leur parrain ou leur marraine, il arrive que ceux-ci ne répondent pas aussi régulièrement. Manque de temps, difficultés pour communiquer… et pourtant au-delà du plaisir qu’il procure à l’enfant, ce courrier est pour lui un véritable encouragement ! ». Aujourd’hui, la situation n’a pas changé. Ce qui fait la force du parrainage, c’est ce lien de solidarité qui s’exprime, notamment, à travers vos courriers. Non seulement les enfants se sentent accompagnés dans leurs efforts, mais il permet également aux équipes parrainage sur le terrain de se sentir partie prenante d’un grand cycle vertueux.

Vos lettres motivent les enfants, permettent aux enseignants d’avoir un support de cours, montrent aux parents comment s’exprime concrètement le parrainage, au-delà de la participation financière. C’est donc un outil extrêmement puissant pour renforcer l’implication de tous les acteurs. Et dans un projet, l’implication et la motivation, sont des moteurs essentiels.

Parfois, le parrainage sert également à faire correspondre ses propres enfants. C’est en effet un moyen très fort d’avoir un autre regard sur les pays dits « en développement ». La richesse de cet échange interculturel est formatrice pour tout le monde, les parrains, leurs enfants, les filleuls et leurs parents. Chacun apprend de l’autre et se confronte à ses propres a priori.

3 conseils pour votre lettre 

  • Des lettres simples et courtes permettent aux professeurs de traduire plus facilement son contenu. Les enfants sont souvent petits, le français et l’anglais ne sont pas leur langue maternelle.
  • Partager ses passions, témoigner de ce qui se passe dans sa vie et celle de sa famille permet aux enfants de se faire une idée de cet « ami lointain » qui lui écrit.
  • Une carte postale, des photos de votre ville ou de ses environs permettent aussi à des enfants qui habitent souvent dans de petits villages de mieux imaginer à qui ils s’adressent. Ils seront heureux d’en savoir plus sur l’endroit où vous vivez, et l’enseignant pourra utiliser la carte pour un cours d’histoire ou de géographie. Faites-les voyager !