situation des femmes et des filles

L’égalité des filles : la nouvelle frontière des droits humains

Publié dans Actualités

L’égalité des filles et des femmes: un défi mondial

« La pleine égalité et le développement du potentiel des filles et des femmes est la nouvelle frontière des droits humains au 21e siècle. Je ne crois pas que le développement puisse être durable s’il n’est pas équitable. » Cette déclaration d’Irina Bokova, directrice générale de l’UNESCO, souligne avec précision l’importance de cette question. Loin d’être un problème isolé qui ne concernerait que la moitié de la population, il s’agit au contraire d’un défi global et mondial sur lequel repose le bon développement du monde de demain.

Les désavantages et les injustices que les filles et les femmes subissent au quotidien constituent un combat qui doit être mené par tous ; au même titre que pour toutes les autres discriminations. Parce qu’il est tout simplement intolérable que des personnes puissent être pénalisées pour la seule raison d’être « mal nées ».

Une inégalité historique, difficile à combattre

L’inégalité entre les femmes et les hommes est pourtant historique. À toutes les époques et dans tous les milieux, cette idée qui consiste à penser qu’une femme vaut moins qu’un homme perdure. Que ce soit dans le monde du travail, celui de la culture, de la recherche, de l’éducation, ou encore dans la vie publique, on constate qu’aujourd’hui encore, les femmes sont sous considérées, sous valorisées.

Mais alors d’où vient cet héritage maudit ? Notamment des religions : en effet, dans les textes chrétiens, judaïques ou musulmans, on note une différenciation de l’homme et de la femme avec des droits non égaux. Mais des facteurs économiques, sociaux ou culturels pèsent également sur les femmes. Et malgré les siècles qui passent, certains principes restent dans l’indifférence ou dans le mépris.

> Découvrez notre action pour l’éducation des femmes et des filles

> LE DOSSIER WEB FEMMES ET FILLES