Maison détruite suite au seisme nepal du 25 avril

Népal: Dans les heures qui suivirent le tremblement de terre….

Publié dans Actualités,Evénements

Dans les heures qui ont suivi le séisme, le responsable de l’équipe d’Aide et Action Népal s’est rendu dans le district de Lamjung, épicentre du séisme et l’une des régions les plus isolées du pays. Accompagné par 8 étudiants volontaires, le responsable d’Aide et Action Népal a pris la décision de visiter la région de Kamjung avec pour objectif d’apporter son soutien aux survivants du tremblement de terre en apportant tentes, nourritures et médicaments. Son deuxième objectif était d’évaluer l’impact du tremblement de terre et les besoins émergents des survivants, de façon à déployer un soutien efficace auprès de la population la plus affectée.

Heure par heure, nous vous retraçons leurs parcours…
Le trajet jusqu’au district de Lamjung n’a pas été facile, l’équipe a dû avoir recours à plusieurs moyens de transport : moto, jeep et 5 heures de marche à pied pour atteindre les villages. Les volontaires ont commencé par faire une distribution d’assistance de première nécessité : abris, produits alimentaires et sanitaires ; pendant que l’équipe Aide et Action se concentrait sur l’évaluation de la situation et des besoins en termes de réhabilitation.
Dans la soirée du 27 avril (3ème jour) l’équipe a pu atteindre Besisahar, capitale du district de Lamjung. Le lendemain matin, le responsable de la planification a commencé l’évaluation, en consultation avec les représentants du gouvernement au niveau du district, les dirigeants locaux et les travailleurs sociaux. Pendant ce temps, trois volontaires se sont rendus dans la commune de Chiti, afin d’apporter leur soutien à 10 familles de dalits (caste la plus défavorisée) qui avaient tout perdu pendant le tremblement de terre.
Le 29 avril, une fois l’évaluation terminée, l’équipe a pris la direction d‘Ilampokhari, Bichaur et Dudhpokhari. Après 30km de route boueuse et accidentée, l’équipe a du s’arrêter et passer la nuit dans le village de Gauda.
Le 30 avril au matin, l’équipe a repris la route. La voiture s’est malheureusement embourbée au bout de 25 minutes de trajet. Tandis qu’une partie de l’équipe trouvait un tracteur pour acheminer secours et nourriture, notre équipe partait à pied pour Bichaur. Après une marche de plusieurs heures sur un étroit sentier de montagne, l’équipe est arrivée à Bichaur à 13h. Une discussion de groupe, à laquelle ont participé enseignants, élus locaux et population locale, a alors débuté sur l’évaluation de la situation
Les 1er et 2 mai, l’équipe a réussi à visiter presque tous les villages de Bichaur, ainsi que quelques villages de Dudhpokhari et Ilampokhari, et elle a rencontré la population affectée. L’équipe a passé la nuit à Ilampokhari. Une partie de l’équipe (les volontaires locaux) est restée dans le district, et le reste est retourné à Katmandou dans la nuit du 3 mai 2015.
Evaluation du district de Lamjung (Népal) réalisée par notre équipe, aussi difficile qu’elle fut, est précieuse. Elle a permis de comprendre l’impact du séisme sur la vie et les moyens de subsistance de la population ainsi que sur les services de première nécessité et les infrastructures de base. Elle a permis de mesurer les besoins en assistance et réhabilitation des enfants, des femmes et des hommes et a ainsi donner naissance au projet qu’Aide et Action mène aujourd’hui au Népal pour la reconstruction.