Une femme et un bébé en Inde

Face à la violence, libérer la parole

Publié dans Projets

Radha est l’une des nombreuses prostituées de GB Road, l’un des hauts lieux de la prostitution de New Dehli. Elle subit au quotidien les violences des clients, des souteneurs et des policiers. Autant de souffrances qu’elle a supportées en silence jusqu’au jour où l’un de ses souteneurs s’en est pris à sa fille. Radha s’est alors rapprochée du centre pour prostituées créé par Aide et Action et son partenaire à proximité de GB Road.

Depuis 2012, Aide et Action, en partenariat avec La Sarahana Education Society (SES), gère un centre pour accueillir les femmes prostituées de GB Road et leurs enfants. L’objectif est de leur apporter soins, protection et de leur donner les moyens de rompre le cercle vicieux de la misère et de la prostitution. Accueillies et encadrées par des professionnels, ces femmes sont régulièrement invitées à partager leurs expériences. Violences policières, harcèlement, mariages forcés, coups et blessures… les expériences traumatisantes de ces femmes ne manquent pas. Pour beaucoup, elles recherchent une oreille attentive et un soutien pour mieux tourner la page. Des séances de libre paroles et d’échanges sont ainsi organisées deux à trois fois par mois pour les soutenir. Dans ce lieu préservé, elles parviennent à se confier et trouvent également les moyens de changer de vie en suivant des formations. Leur séjour au sein du centre leur permet de s’informer sur l’éducation à donner aux enfants ainsi que sur la nutrition, l’hygiène et la santé. Autant d’éléments qui aident ces femmes à dépasser leurs traumas et à reprendre confiance en elles. L’un des facteurs clés de leur « renaissance » : la possibilité de voir leurs enfants protégés et éduqués afin qu’ils ne tombent pas à leur tour dans la misère, la drogue et la prostitution.