Des inondations au Cambodge

Inondations au Cambodge : les enfants privés d’école

Publié dans Projets

Près de 200 enfants de l’école de Chbar​​ Ampov au Cambodge n’ont pas pu faire leur rentrée scolaire comme prévu en septembre 2011. La raison : les terribles inondations causées par le débordement du fleuve Mékong suite aux intempéries qu’a connu le pays durant plusieurs semaines. C’est la première fois depuis sa création en 1997, que l’école subit une telle catastrophe.
« Par endroits, l’eau a atteint plus d’un mètre de hauteur », explique le directeur de l’école. « Les équipements (ordinateurs, tables, chaises) ont été déplacés au 1er étage. Sincèrement, nous espérons pouvoir de nouveau accueillir les élèves dans un mois ». Dans cette école, accompagnée par Aide et Action et son partenaire Krousar Thmey depuis 2007, sont accueillis des enfants handicapés afin qu’ils y reçoivent une éducation adaptée.

Les abandons scolaires risquent d’augmenter

En attendant la réouverture de l’école, les parents d’élèves ont été priés de ne plus envoyer leurs enfants à l’école pour éviter tout accident. Les enseignants, eux, continuent de se rendre chaque jour à l’école pour discuter et préparer de nouvelles méthodes d’enseignement. Ils espèrent ainsi , lors de la réouverture de l’école, permettre aux élèves de rattraper le retard accumulé. Enfin, si les élèves reviennent sur les bancs de l’école…

En effet, les inondations ayant détruit la majeur partie des ressources agricoles, le risque est grand de voir les familles mettre leurs enfants au travail pour gagner de quoi survivre.

L’augmentation du taux d’abandon scolaire est l’une des principales conséquences que pourrait entraîner les effets du changement climatique dans les prochaines années. D’après le Rapport sur le Développement Humain, (publié par le PNUD le 5 octobre 2011), le réchauffement climatique, si aucune mesure n’est prise, pourrait stopper voire inverser d’ici 2050 les avancées en matière de développement obtenues dans les pays les plus pauvres du monde.

Le respect et la protection de l’environnement ont toujours été au cœur des projets développés par Aide et Action. Aujourd’hui plus que jamais, l’association mène dans chacun de ses pays d’intervention un travail avec les communautés qu’elle soutient et les autorités pour que soient comprises et appliquées les lois environnementales.