« Participer au DuoDay s’inscrit naturellement dans notre démarche d’inclusion »

Publié dans Actualités

Crédit photo : Dramane Sessouma

Cette année, Aide et Action a décidé de participer à l’opération Duo Day initiée par le gouvernement français pour sensibiliser à la problématique de l’accès à l’emploi pour les personnes en situation de handicap. Nadia Talbot, la Directrice Internationale des Ressources Humaines chez Aide et Action, nous explique l’origine de cette démarche et son intérêt tant pour les salariés que pour les personnes accueillies.

Pourquoi avoir choisi de participer au Duo Day ?

Aide et Action défend l’idée d’une éducation inclusive où chaque enfant doit être pris en compte grâce à un accueil adapté au sein des écoles. Nous avons ainsi développé de nombreux projets incluant des enfants en situation de handicap. Participer au DuoDay  s’inscrit naturellement dans cette démarche d’inclusion.
En France, environ 12 millions de personnes sont en situation de handicap. Parmi elles, 18% sont au chômage ce qui représente le double de la moyenne nationale.  Nous n’avons pas de perspective de recrutement à court terme, mais il nous semblait important d’offrir l’opportunité à des personnes en situation de handicap de découvrir nos métiers, nos missions et notre environnement de travail.

Qu’attendez-vous de cette action ?

Nous espérons que cette journée d’immersion permettra aux personnes que nous allons accueillir d’affiner leur projet professionnel, de faciliter leur insertion dans l’emploi et peut-être de leur donner envie de rejoindre le secteur des ONG. Par ailleurs, cette journée sera l’occasion pour nos salariés d’être sensibilisés au handicap dans un cadre professionnel.

Combien de salariés se sont portés volontaires ? Etes-vous satisfaite de ce nombre ?

Huit salariés se sont portés volontaires (soit 19% de notre effectif). Nous avons réussi à former six duos (une offre sans candidat et désistement d’un candidat). Pour une première participation, ce nombre est très satisfaisant et prouve que nos salariés se sentent concernés par le thème du handicap.

Quel est le programme de la journée ?

Le Directeur Général, Charles-Emmanuel Ballanger,  et moi-même, accueillerons les Duos autour d’un petit-déjeuner puis nous leur présenterons Aide et Action. Ensuite chaque personne partira à la découverte du métier de son binôme et de son environnement de travail durant la matinée et l’après-midi. Une pause déjeuner est prévue dans un restaurant à proximité de nos bureaux. Enfin, à 16 heures, les Duos se retrouveront pour faire le bilan de la journée.

Quels types de métiers vont être abordés par les participants ?

Six métiers sont proposés : Community manager, Chargé de la philanthropie internationale, Responsable grands donateurs et libéralités, Comptable, Coordinatrice de la communication digitale internationale, Responsable de l’administration des RH.

Avez-vous sensibilisé vos employés au thème du handicap ?

En octobre,  nos salariés ont bénéficié d’une session de sensibilisation au handicap animée par Papillons du Jour, première agence de communication adaptée.

Comment votre organisation prend-elle en compte le handicap ?

En France, aucun de nos salariés ne s’est déclaré en situation de handicap mais nous accompagnons actuellement un collaborateur dans sa démarche de reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH). La prise en compte du handicap des salariés dans les autres régions où nous sommes implantés sera l’un des chantiers pour les Ressources Humaines en 2022.