Ecoliers en Guinée

SANS ACTE DE NAISSANCE : une situation préjudiciable

Publié dans Actualités,Éducation

Loin d’être une simple formalité, l’enregistrement de la naissance engage au contraire toute la vie future de l’enfant, puisqu’il représente la reconnaissance juridique de son existence.

Déni de nationalité : Pour les enfants dont la naissance n’est pas enregistrée et qui ne peuvent obtenir un extrait de naissance, la porte de la citoyenneté reste close.

Un extrait d’acte de naissance est généralement requis pour obtenir une carte d’identité, un certificat de mariage etc. Il constitue la première étape pour s’assurer la jouissance de ses droits de s’inscrire à l’école, de passer les examens et concours, de voyager etc.

 

Vulnérabilité face à l’exploitation : Chaque enfant a droit à la protection de l’Etat contre toute forme d’exploitation et les mauvais traitements. L’âge et l’identité d’un enfant sous la forme d’un extrait d’acte de naissance peut constituer un frein important au travail des enfants, à l’exploitation sexuelle commerciale, au mariage précoce etc.

 

Absence de protection dans les conflits et les situations d’urgence : Dans les situations de guerre ou de catastrophe naturelle, les problèmes des enfants sans papiers se pose couramment. Cet état de fait peut rendre par exemple, difficile toute enquête sur des cas individuels et le processus de recherche et de regroupement des familles.

 

Planification du développement extrêmement difficile. Il est impossible de soigner, nourrir et scolariser correctement une population dont on ne maîtrise pas le volume. La maîtrise de l’âge, donc de l’état civil, conditionne la bonne planification des politiques de développement du pays.