séisme urgence haïti

Séisme en Haïti : ils ont besoin de vous

Publié dans Actualités

Crédit photo : UN Photo Marco Dormino

Déjà touché de plein fouet par une crise politique, sociale et sanitaire, Haïti est actuellement dans une situation critique. Le 14 août 2021, un séisme de magnitude 7,2 a touché le sud du pays et plus particulièrement les trois départements des Nippes, de la Grand’Anse et celui du Sud, zones où intervient Aide et Action.

Aujourd’hui, sur place, les urgences sont multiples : il faut secourir les victimes, mais également aider à la reconstruction du pays. Ce dernier craint d’ailleurs de nouvelles répliques du séisme ainsi que le passage de tempêtes tropicales. Prévue dans quelques jours, la rentrée est menacée.

L’état du pays après le séisme en Haïti

Le bilan provisoire pour les 3 départements d’Haïti touchés par le séisme s’élève au moins à 2 207 morts.

Plus de 12 268 blessés sont enregistrés.

Au 24 août dernier, 320 personnes étaient toujours portées disparues.

D’après les dernières informations du ministère de la Communication haïtien, au total, plus de 183 000 habitations ont été détruites dans le pays suite au séisme du 14 août. Plus de 77 000 foyers ont été endommagés.

L’insécurité règne et la conjoncture politique du pays est toujours instable. Sur place, on note une augmentation des cas de kidnappings dans l’aire métropolitaine. 

À cela s’ajoute la menace du Coronavirus : étant donné la situation actuelle, beaucoup de victimes sont dans l’impossibilité d’appliquer les gestes barrières. Haïti fait également face à une pénurie de carburant qui rend les déplacements difficiles. 

Malgré tout, le peuple haïtien fait preuve d’un incroyable courage. 

Aide et Action manifeste tout son soutien aux habitants d’Haïti. Nos pensées vont aussi tout particulièrement à tous nos partenaires et à leurs proches présents sur place, qu’ils soient d’hier ou d’aujourd’hui, qui font que nous ressentons ce drame comme touchant notre propre famille.

Séisme en Haïti : une catastrophe pour l’Éducation

Aide et Action s’est impliquée en Haïti pendant 13 ans dans des projets de développement de l’éducation.

Après une absence de 5 ans, notre association est de retour sur place dans le cadre du projet “L’école, vecteur de changement social en Haïti” financé par l’AFD et conduit en partenariat sous la responsabilité de Solidarité Laïque.

Ce séisme est un désastre pour l’éducation

Un sondage U-Report lancé par Unicef révèle que 50% des personnes sondées ont déclaré que l’école de leur quartier avait été touchée par le tremblement de terre.

Pour le département du Sud, le bilan encore provisoire fait état de 90 écoles nationales partiellement ou irrémédiablement endommagées

Pour les Nippes, on compte 106 écoles détruites partiellement ou totalement.

Enfin dans la Grand’Anse, ce sont plus de 70 écoles qui ont été détruites

Un bilan encore partiel et non définitif, malgré lequel la rentrée des classes est maintenue pour le 6 septembre 2021.  

Une rentrée scolaire au milieu des décombres

L’Union nationale des normaliennes et normaliens haïtiens, qui s’est exprimée sur le site AlterPresse “se montre très inquiète pour la rentrée scolaire”

Le syndicat demande au gouvernement “de prendre des dispositions, pour construire des hangars”, tenter de réparer les écoles endommagées et “payer les professeurs d’écoles, qui n’ont pas encore reçu leurs traitements”. 

Comme le relate Gazette Haïti, le Premier ministre Ariel Henry s’est exprimé le mercredi 25 août 2021, affirmant que pour son gouvernement, la rentrée des classes est indispensable. Il dit donner la priorité au déblaiement des sites pour y faire fonctionner des écoles sous des tentes, tout en promettant un appui aux  parents ayant tout perdu.

La ministre de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle, Marie-Lucie Joseph, a également instauré un comité d’urgence pour envisager une reprise des activités scolaires

Son but : “coordonner les actions du ministère en vue d’évaluer les dommages causés aux structures éducatives, les pertes en vies humaines au niveau des personnels de l’éducation et les besoins urgents pour permettre la reprise des activités scolaires dans le meilleur délai”.

Sur place et avec ses partenaires, Aide et Action agit pour Haïti

Les équipes des sièges d’Aide et Action et de Solidarité Laïque s’activent avec les équipes locales sur le terrain pour coordonner une action de soutien aux populations des départements les plus touchés. 

Nous pouvons déjà annoncer que pour la rentrée, 30 000 élèves seront dotés de kits scolaires dès fin septembre, afin de permettre aux enfants de retourner à l’école dans de bonnes conditions malgré toutes les difficultés liées à la situation.

Pour davantage d’efficacité, Aide et Action ainsi que Solidarité Laïque unissent leurs forces pour conduire les actions de solidarité nécessaires aux populations touchées. Nos deux organisations lancent un appel aux dons d’urgence en commun.

Nous tenons à nous engager auprès des Haïtiens et des Haïtiennes pour leur dire que nous nous tiendrons à leurs côtés pour affronter cette situation et pour agir en toute solidarité avec eux.

Engagez-vous à nos côtés, soutenez le peuple haïtien dans ses besoins immédiats et sa reconstruction ; contribuez à rendre possible la rentrée scolaire de milliers d’enfants haïtiens. 

JE FAIS UN DON D’URGENCE