dossier éducation pour les femmes et filles

Une opportunité de premier plan

Publié dans Actualités

La Banque mondiale part du principe « qu’aucun pays, qu’aucune communauté ou qu’aucune économie ne peut réaliser son potentiel ou relever les défis du 21e siècle sans une participation pleine et entière des femmes et des hommes, des filles et des garçons, sur un pied d’égalité. En ne libérant pas pleinement le potentiel productif des femmes, on passe à côté d’une opportunité de premier plan, ce qui n’est pas sans conséquences pour les individus, les familles et les économies. »

À l’aune de cette réflexion, il est facile de comprendre l’importance de l’éducation des filles dès le plus jeune âge. Intervenir dès la petite enfance est l’occasion d’agir véritablement sur l’avenir de chacune. Mais pour cela, il est primordial de bien comprendre les enjeux actuels.

Au fil du temps, la situation des filles à l’école s’est visiblement améliorée. Même si elles sont encore 32 millions à être privées d’éducation, on réalise que le nombre de garçons qui n’y ont pas accès n’est pas si différent, puisqu’ils sont aujourd’hui 29 millions. Bien sûr, ce constat n’a pas pour objectif de minimiser l’importance de la scolarisation des filles, mais plutôt de recentrer la problématique.

> Découvrez notre action pour l’éducation des femmes et des filles

> LE DOSSIER WEB FEMMES ET FILLES