Vietnam

Vietnam : nos projets pour la petite enfance font la différence dans les villages ruraux

Publié dans Actualités

Aide et Action travaille dans des régions isolées du Vietnam, proposant des projets de protection et d’éducation de la petite enfance auprès des populations vulnérables afin de promouvoir l’accès à une éducation de qualité pour ceux qui en ont le plus besoin.

Dans un village isolé de la province de Lai Chau, au nord-ouest du Vietnam, Lu Tai May, 24 ans, nous dit qu’elle est heureuse de savoir qu’il existe une organisation qui non seulement se soucie de son village, mais se rend régulièrement à enseigner de nouvelles choses à sa communauté. Comme la majorité des habitants de cette région du Vietnam, Lu est de l’ethnie Hmong, l’un des 53 groupes ethniques minoritaires du Vietnam.

Mère de deux enfants, Lu a rejoint le projet de protection et d’éducation de la petite enfance  développé par Aide et Action il y a un an. « Je voulais devenir une meilleure mère et me renseigner sur la nutrition et la sécurité alimentaire», explique-t-elle. Pour cela, elle assiste à des cours mensuels qui enseignent à la communauté une variété de leçons sur la parentalité, la nutrition et d’autres sujets liés à la construction et au maintien d’un environnement sûr et propre à la maison.

Des leçons simples font toute la différence

Parfois, ce sont des choses apparemment simples, comme la façon de construire et d’utiliser un dressing, qui peuvent faire une différence majeure dans la vie quotidienne. Avant le projet, Lu gardait ses vêtements sur le sol et ils devenaient poussiéreux et sales, d’autant plus qu’elle gardait également du bétail à la maison. Maintenant, elle garde ses vêtements dans une armoire, où ils restent propres. Grâce à cela, elle se sent mieux dans sa peau.

Elle a également déplacé son bétail à l’extérieur et dans des enclos fermés afin qu’ils n’errent plus dans sa maison, ce qui crée un environnement plus propre et plus sûr pour ses enfants. Lu n’est pas la seule de sa famille à avoir aimé apprendre de nouvelles leçons. Son mari a également suivi les cours mensuels et prend non seulement mieux soin de leurs enfants, mais est également devenu un meilleur mari selon Lu. L’un des sujets abordés dans les cours est l’égalité des sexes et l’encouragement des hommes à jouer un rôle plus actif en tant que parents dans le partage de la charge de travail à la maison.

L’importance de l’éducation de la petite enfance

Les enfants de Lu, âgés de six et quatre ans, sont inscrits respectivement à l’école primaire et préscolaire. La maternelle est un concept relativement nouveau dans son village et Aide et Action travaille à former des enseignants et à sensibiliser la communauté à l’importance des soins et de l’éducation de la petite enfance.

« Les enfants adorent aller à l’école tous les jours. Si je ne les y emmène pas, ils pleurent », dit-elle. Lu espère que la qualité de l’enseignement continuera de s’améliorer dans son village et que notre projet continuera à enseigner aux parents de nouvelles et importantes leçons.