Scolarité et amélioration de l’apprentissage – projet ENLIGHT

©Sandrine Assouline

Contexte

En Inde, près de 100 millions de personnes sont considérées comme travailleurs migrants saisonniers. Déjà exposée à des conditions de vie particulièrement difficiles en temps « normal », cette population a été d’autant plus fragilisée par la crise liée à la COVID-19. Le confinement imposé par le gouvernement les a empêchés de travailler et les a donc privés de toute source de revenu. De plus, la fermeture des frontières inter-Etatiques a rendu impossible le retour dans leur communauté d’origine. Ils se sont donc retrouvés particulièrement isolés et démunis.

Dans les projets d’accès et qualité de l’éducation, nos équipes ont entrepris des exercices de cartographie pour identifier les différents services d’urgence dédiés à la nutrition et à la santé. Nous avons collecté des rations alimentaires sèches, fournies par le gouvernement et d’autres organisations, et les avons distribuées aux familles vulnérables. Les comités de mères, déjà mis en place par Aide et Action avant la crise, ont été axés sur la nécessité de veiller à l’hygiène des membres de leur famille afin de limiter la propagation de la COVID-19. Les enfants ont également été formés aux pratiques d’hygiène et à la nécessité de la distanciation physique. En raison de la fermeture des écoles, les mères ont pris en charge l’éducation de leurs enfants en utilisant du matériel disponible localement pour assurer la continuité de l’apprentissage.

L’objectif du projet

Le projet vise à offrir un meilleur avenir aux enfants vivant dans des conditions difficiles (en particulier les filles) grâce à un accès continu à une éducation de qualité ; le renforcement de la gouvernance éducative communautaire (fonctionnement efficace des écoles) ; le développement cognitif des enfants par l’accès à des espaces d’apprentissage élargis grâce aux technologies de l’information et de la communication ; la promotion de meilleures pratiques en matière de santé et d’hygiène, la protection et la réhabilitation de l’environnement des enfants ; le soutien à 2 000 filles issues de groupes spécifiques dans 9 villes indiennes ; par le biais de 45 Child Support Centres (CSC ou centres d’appui pour les enfants), le projet ENLIGHT s’engage auprès des filles pour améliorer leurs capacités d’apprentissage, adaptées à leur âge, leurs compétences en lecture, écriture et arithmétique de base, développer des compétences analytiques, des compétences générales et des compétences de vie pour leur développement holistique afin de les aider à avoir une vie meilleure grâce à l’éducation. 

Focus COVID-19

Le projet ENLIGHT a été sévèrement touché par la pandémie de COVID-19 et toutes les activités ont été interrompues à la mi-mars 2020 ; pour soutenir les familles ayant perdu leurs moyens de subsistance en raison du confinement, l’équipe a mobilisé des ressources et fourni des kits d’alimentation sèche, des aliments cuisinés, des kits de santé et des kits de sécurité et de précaution, bénéficiant ainsi à 3 253 personnes. La communauté locale, les leaders communautaires, les enseignants, les autorités locales et les services gouvernementaux ont également soutenu cette initiative ; pour faciliter l’éducation ininterrompue des enfants, ceux qui ont accès à des smartphones ont été connectés à des applications éducatives tandis que ceux qui n’ont pas de smartphones ont reçu des fiches de travail ; des cours en ligne ont également été dispensés via Zoom et WhatsApp ; l’équipe a assuré un suivi régulier par téléphone et a effectué des visites chaque fois que cela était possible, en prenant toutes les précautions nécessaires ; au cours de l’année, 2 643 personnes ont été connectées à divers droits dans le cadre de programmes Etatiques (d’une valeur de 1 339 448 INR – un peu plus de 15 000 €) dont elles ont bénéficié de diverses manières ; un total de 2 920 personnes liées directement/indirectement au projet ont suivi divers programmes de renforcement des capacités, ce qui apporte une valeur ajoutée au projet.

Partenaire(s) opérationnel(s)

Capgemini.

Retrouvez tous les autres projets menés par Aide et Action en Inde dans notre dernier Rapport d’Activités

Lieu du projet / Inde - villes de Bengaluru, Chennai, Delhi, Hyderabad, Kolkata, Mumbai, Pune, Salem et Trichy ,
Région / Asie du sud, Inde
Domaine / Accès et qualité de l’éducation, Éducation des femmes et des filles
Durée / 2015 - 2025
Le projet concerne / En 2020 : 2 000 filles défavorisées ont bénéficié directement de ce projet.
Chef de projet /
Faire connaître ce projet