Offrir aux enfants des minorités ethniques un environnement primaire inclusif et adapté

Concept :

Offrir aux enfants issus des minorités ethniques et marginalisées un enseignement primaire de qualité en accompagnant les écoles et les enseignants

Contexte :

Malgré les progrès réalisés en matière d’accès universel à l’éducation de base, environ 160 000 enfants âgés de 6 à 14 ans ne sont pas scolarisés (2016). L’objectif national en matière d’alphabétisation (95% d’ici à 2020) semble loin en raison des nombreux décrochages scolaires dans les premières années de l’enseignement primaire et des résultats médiocres en matière d’apprentissage. Ces problèmes sont plus prononcés dans les communautés rurales, montagneuses et minoritaires.

Le projet :

De nombreux enfants des écoles primaires ne maîtrisent pas les compétences de base en lecture, calcul et connaissances nécessaires aux apprentissages et à l’emploi. Les causes en sont la qualité médiocre de l’enseignement et de la gouvernance scolaire, l’accès insuffisant à l’enseignement pré-primaire, les problèmes d’assainissement et la malnutrition. Les communautés pauvres, éloignées et ne parlant pas lao sont les plus touchées.

Ce projet vise à garantir l’accès des enfants défavorisés d’origine ethnique à une éducation primaire de qualité. Il aide les écoles à créer des plans de développement scolaire fondés sur des normes de qualité nationales pour les environnements scolaires et la gouvernance. Il forme les enseignants afin qu’ils améliorent leurs techniques d’enseignement en se concentrant sur des approches adaptées aux enfants et élabore des supports d’apprentissage de qualité.

Le projet vise à inscrire tous les enfants dans les écoles cibles, en particulier les filles des minorités ethniques vivant dans des zones rurales pauvres. Il aborde les problèmes sous-jacents de faible assiduité et d’apprentissage par le biais d’initiatives de nutrition, la mise en place d’écoles préscolaires, des bourses d’études fondées sur les besoins et la promotion des droits de l’enfant. En 2018, 2 382 enfants (dont 48.4% de filles), 1 378 adultes (dont 77% de femmes), 107 enseignants et 10 écoles ont été concernés par nos activités.

Partenaires opérationnels :

Ambassade du Canada en Thaïlande, Ambassade de la République tchèque en Thaïlande, Bureaux d’éducation et de sport (DESB) des districts de Vangvieng, Centre d’assurance de la qualité et des normes d’éducation (ESQAC) du ministère de l’éducation et des sports, Feuang, Fonds de Taiwan pour l’enfance et la famille, Hinherb et Meun, Mad, Service provincial d’éducation et de sport (PESS) de la province de Vientiane, Fondation Etincelle, Fondation Masalina

Lieu du projet / Laos, province de Vientiane, districts de Vangvieng, Feuang, Mad, Hinherb et Meun,
Région / Asie du sud est, Laos
Domaine / Accès et qualité de l’Education
Durée / 2015 - 2018
Le projet concerne / Les enfants issus des minorités ethniques et marginalisées
Chef de projet /
Faire connaître ce projet