Résultats d’apprentissage inclusifs, adaptés aux enfants et de meilleure qualité dans les environnements scolaires pré-primaires et primaires en République démocratique populaire lao

©Aide et Action

Contexte

Malgré les progrès réalisés ces dernières années, la République démocratique populaire lao présente Laos toujours le taux de mortalité des enfants âgés de moins de cinq ans le plus élevé d’Asie du Sud-Est (46 pour 1 000 naissances vivantes) et certains des taux de retard de croissance les plus élevés de la région (33% contre une moyenne régionale de 21,8%). Un enfant âgé de moins de cinq ans sur trois souffrirait d’un retard de croissance dû à la malnutrition, ce qui réduit sa capacité à apprendre à l’école et à développer son plein potentiel.

Pour faire face à ces problèmes alarmants, devenus encore plus pressants pendant la pandémie de COVID-19, nous avons adopté une approche à volets multiples pour soutenir les écoles afin d’améliorer les infrastructures d’eau, d’assainissement et d’hygiène, telles que les toilettes et les lavabos, et mener un projet de nutrition communautaire pour les enfants des communautés rurales, où vivent des groupes ethniques minoritaires et économiquement défavorisés.

En République démocratique populaire lao, les enfants des zones rurales, et plus précisément ceux des groupes ethniques minoritaires, sont exclus de manière disproportionnée de l’accès aux soins de santé, à la nutrition et à une éducation de la petite enfance de qualité.

L’objectif du projet

Renforcer la gouvernance scolaire et améliorer la qualité des résultats d’apprentissage des filles et des garçons d’âge pré-primaire et primaire ; pour cela, nous renforçons la gestion scolaire basée sur la qualité, en l’orientant vers des environnements et des infrastructures pré-primaires et primaires inclusifs et adaptés aux enfants, nous améliorons les infrastructures scolaires, nous promouvons la préparation à l’école et les programmes d’hygiène et de nutrition et nous sensibilisons les soignants, les écoles et les communautés à l’importance d’environnements sûrs et bienveillants pour stimuler et nourrir les jeunes enfants, leur permettant ainsi de s’épanouir pleinement.

Partenaire(s) opérationnel(s)

Ambassade de la République tchèque en Thaïlande ; Bureaux de l’éducation et des sports de district (DESB) ; Ministère de l’éducation et des sports (MOES) ; Services provinciaux de l’éducation et des sports (PESS) ; Taiwan Fund for Children and Families (TFCF).

Retrouvez tous les autres projets menés par Aide et Action en France dans notre dernier Rapport d’Activités

Lieu du projet / Laos - Provinces de Vientiane et d’Oudomxay,
Région / Asie du sud est, Laos
Domaine / Accès et qualité de l’éducation, Éducation de la Petite enfance
Durée / 2017 - 2023
Le projet concerne / En 2020: nous nous sommes concentrés sur l'éducation à l'hygiène et à la nutrition et avons travaillé dans 11 villages, formant 436 enseignants et parents à de meilleures pratiques ; 90 % des parents qui ont participé ont déclaré avoir appris à cuisiner des aliments nutritifs et avoir compris les cinq principaux groupes alimentaires ; 100 % des enfants impliqués déclarent se laver les mains avant les repas et après avoir joué ; non seulement les enfants en bonne santé réussissent mieux à l'école, mais le développement d'un système immunitaire fort est crucial pour repousser les risques sanitaires tels que la COVID-19.
Chef de projet /
Faire connaître ce projet